Les différents piliers du soi

 

L'été dernier, alors que j’étais en pleine séance chez mon psy, il m'a demandé si j'avais de l'estime pour moi.

Je lui ai tout de suite répondu « oui », sans hésiter.

À l’époque, j’étais persuadée de m'aimer. Et, j’étais, également, persuadée que cela passait uniquement par le fait d’être aimée des autres et de réussir à obtenir ce qu'on voulait.

À ma réponse, mon psy a eu un sourire tendre et a entrepris de m'expliquer la différence entre estime de soi, confiance en soi et affirmation de soi. Et alors que je commençais à comprendre que je confondais l'estime de soi avec la confiance en soi et la confiance en soi avec l'affirmation de soi, il a enchaîné sur l'amour de soi, l'acceptation de soi et même sur l'image de soi. Et, ça y'est, il m'avait complément perdue.

Tous ces termes ce sont les piliers du soi. S'ils se rejoignent dans leurs définitions ils ne veulent, en réalité, pas tout à fait dire la même chose et il est essentiel de bien savoir les distinguer. Bien les distinguer, c'est apprendre à se connaître en profondeur, c'est apprendre à améliorer chaque domaine qui joue sur l’accomplissement de notre soi global. Bien les connaître c'est tendre vers un apaisement total de notre moi.

 

 

 

Qu'est-ce que l'estime de soi ?

L'estime de soi c'est le jugement que l'on a de soi et que l'on porte sur soi.

En gros c'est le rapport entre ce que nous sommes vraiment et ce que nous souhaiterions être. L'estime de soi prend racine à la naissance, se construit dans la petite enfance et se consolide tout au long de notre vie. L'environnement (stable, sécurisé, ou non) joue un rôle majeur dans sa construction.

 

L'estime de soi c'est penser : « je suis comme ça ».

 

Qu'est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi c'est croire en son potentiel et ses capacités.

Se connaître profondément, en faisant un réel travail d'introspection (et non pas en se fiant uniquement a ce que disent les autres), est la base de la confiance en soi. Elle s’acquière avant tout grâce à une sécurité intérieure mais aussi par une acquisition de compétences et via la reconnaissance de ses congénères.

 

La confiance en soi c'est se sentir « capable de ».

 

 

Qu'est-ce que l'affirmation de soi ?

L'affirmation de soi c'est l'ensemble des comportements affirmés d'un individu placé en situation sociale. C’est la capacité à défendre son point de vue de manière apaisée et à exprimer sincèrement et efficacement ses émotions, ses pensées et ses limites (sans dénier celles des autres).

 

L'affirmation de soi c'est agir dans son intérêt.

 

Qu'est-ce que l'amour de soi ?

L'amour de soi c'est un ensemble d'attitudes qui passent par : avoir de l'estime pour soi, se montrer bienveillant avec soi-même, protéger sa santé physique et psychique, connaître ses intérêts réels et protéger son territoire intime. Ça pourrait se traduire par : être une bonne mère pour soi-même

 

L'amour pour soi c'est se respecter et se faire du bien.

 

 

Qu'est-ce que l’acceptation de soi ?

L'acceptation de soi c'est reconnaître ses difficultés, ses défauts ou encore son histoire. L'acceptation de soi, tout comme la confiance en soi, c'est se connaître mais, surtout, s'accepter comme on est.

 

L'acception de soi c'est penser : « je suis comme ça et ça me va ».

 

Qu'est-ce que l'image de soi ?

L'image de soi c'est l’idée que chacun d'entre nous se fait de son identité physique (apparence) ou psychologique. Si l'image que l'on a de soi est propre à chacun, elle peut être totalement déformée par rapport à ce que pensent réellement les autres.

 

L'image de soi c'est penser : « je ressemble à ça ».

 

 

Une fois que l'on connaît tous les différents piliers qui construisent notre soi il est plus facile de travailler sur l'ensemble. Car s'ils sont bien distincts, l'un ne va pas sans l'autre. La base de tout est d'apprendre à se connaître, réellement, à se voir dans les difficultés en observant nos réactions, en essayant de comprendre d’où elles viennent. Lorsque l'on se connaît on peut améliorer notre estime de soi, en changeant ce que l'on peut (et si l'on en ressent le besoin) puis à accepter ce que l'on ne peut pas changer : accepter notre image, notre réelle identité. Lorsque l'on s'accepte c'est le premier pas vers l'amour de soi. Viendra alors ensuite la confiance en soi et l'affirmation de soi. Et c'est aussi dans l'affirmation de soi et la confiance en soi que l'on apprend à s'aimer etc... Enfin bref, c'est un cercle vertueux !

 

À vous de jouer !

 

 

Sources : psychologies.com, psycho-ressources.com, penser-et-agir.fr

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados