Le Coin de France

  • Une semaine sans sucre, plus facile à dire qu'à appliquer

      Il y a 2 semaines, je vous parlais des méfaits du sucre raffiné sur la santé. J'en parlais, mais j'appliquais pas trop, à vrai dire. Voire, pa...
  • Les mécanismes de l'addiction

    La semaine dernière je vous parlais de mon addiction au sucre, addiction mauvaise pour ma santé (si tant est que le contraire soit possible), ad...
  • Les méfaits du sucre (industriel) sur notre santé

    Il y a quelques semaines, j'ai recommencé à acheter de la brioche pour le matin. C’était pas pour moi à la base (si, si, madame, j'vous jure), m...
  • Comment rebondir après un échec ?

      Ah ! L’échec. Ça fait mal, n'est-ce pas ? Je sais de quoi je parle, je viens de voir partir en fumée le projet qui me tenait le plus à cœur : c...
  • 8 signes qui prouvent que je commence à m'aimer

    Vous le savez déjà mais depuis quelques mois je suis en quête de paix intérieure. Comme je vous l'ai déjà dit, également, cette quête a commencé ...
  • La communication non violente

    Cris, insultes, bagarres, colère, crises de nerfs, cœur qui palpite, tempes qui chauffent, poings serrés, mâchoires crispées, le conflit et ses conséquences néfastes pour le corps et l'esprit, je connais bien... Mais ce temps est révolu ! Enfin, du moins, j'essaie et je progresse ! Oui, oui, les conflits, j'en ai presque plus et pourtant comme vous avez vu, je reviens de loin...
  • Comment gérer les reproches que l'on nous fait ?

    Penser mieux savoir que les autres c'est propre à l'être humain, c'est propre à l'ego, c'est ce qui permet de nous protéger, de nous rassurer. Mais c'est pas parce que c'est quasiment inné qu'on n'est pas tous d'accord pour dire que ça sert à rien à part faire chier.

    Alors, au-delà d'apprendre à arrêter de le faire moi-même (car, oui, faut arrêter, et ça sera le sujet d'une autre chronique), aujourd'hui, j'aimerais bien apprendre (et vous partager) les méthodes pour gérer les reproches que l'on me fait. PARCE QUE SINON JE VAIS TOUT CASSER. (Et, oui, non, je sais, ce n'est pas la solution.)

  • Pourquoi cherche-t-on à se coller des étiquettes ?

    Avec les années, le haut potentiel est devenu une cible marketing. Les produits dérivés (livre, articles, séances de coaching etc...) se vendent comme des petits pains. Avoir une niche de 2% de la population c'est cool, mais 30% c'est mieux. Beaucoup de Charlatans aimeraient donc bien que tout le monde se pense l’être. 
  • Les différents piliers du soi

    Tous ces termes ce sont les piliers du soi. S'ils se rejoignent dans leurs définitions ils ne veulent, en réalité, pas tout à fait dire la même chose et il est essentiel de bien savoir les distinguer. Bien les distinguer, c'est apprendre à se connaître en profondeur, c'est apprendre à améliorer chaque domaine qui joue sur l’accomplissement de notre soi global. Bien les connaître c'est tendre vers un apaisement total de notre moi.
  • Comment sont fabriqués les cachets d'ectasy ?

    Nous étions lundi dernier. Il était 17h30 exactement et je me trouvais dans mon lit depuis 2h avec  j'en sais rien, en vrai, mais j'aime bien y croire  39 de fièvre et la tête qui allait exploser.
    À 2 doigts de décéder (sans exagération aucune, bien entendu) je me dis qu'il serait p'tet temps de prendre un Doliprane.

    C'est alors qu'un étrange débat commença dans ma tête.

  • Une semaine sans réseaux sociaux. Comme un parfum de liberté.

    Ah les réseaux... c'est quand même une invention incroyable. On peut y prendre des nouvelles de ses amis à tout moment, débattre pendant des heures avec des inconnus, s'informer, s'inspirer, se divertir, partager son travail, son art, faire sa pub, ou juste se montrer... Mais on peut, aussi, et surtout, y faire de la merde et y gaspiller beaucoup de temps.
  • L'hypnose, cette pratique qui peut te changer la vie

    Bon, je dois vous avouer avoir légèrement menti, en réalité, l'hypnose, je ne l'ai pas découverte cette semaine (bien que j'ai pratiqué) mais il y a, déjà, plusieurs mois de ça. Ah, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour un titre accrocheur... Mais ma pratique, désormais régulière (et non pas unique) de la discipline, ne peut qu’étoffer cette chronique ayant pour but de tous vous convaincre d'aller vous faire hypnotiser. Ne me remerciez pas, c'est gratuit, c'est pour le bien de l'humanité. Que voulez-vous, l'altruisme me perdra.