La Drogue dite Dure, un Vaste Sujet

Written by France Missud

Alors je vous arrête tout de suite je ne vais pas faire l'apologie de la drogue (quoique) mais on ne va pas, non plus, faire comme si elle n'existait pas, surtout pas dans le monde de la musique, encore moins dans celui de l’électro. Parlons en un peu, plutôt que de rester coincés sur des clichés.

La drogue, ce qu'en pense la société

La drogue c'est interdit, la drogue c'est illégal, la drogue c'est mal. Du moins en France. Du moins pour les politiques, nos parents et une grande partie de la population. Les consommateurs sont vus comme des marginaux et son usage comme le moyen le plus sûr de rater ta vie. La drogue (et encore on parle pas du cannabis) ça crée du trafic et elles nous font chier toutes ces cailleras à ne plus nous laisser rentrer chez nous, merde! (nan, parce que j'habite Marseille, c'est pour ça). La drogue, ça te détruit la santé Gaston, enfin ! Tu ne veux pas chercher un vrai boulot et te marier plutôt que te défoncer la tête tous les week-end?

ALM politique La drogue c'est de la merde

Mais si c'est si mal la drogue, alors pourquoi trouve-t-on autant d'adeptes du café/clope/trace du matin, de la petite perche du samedi ou du grand trip de l'été? Et puis, pourquoi met-on toutes les drogues dans le même panier? Ou, pourquoi confond-on tous les types de consommateurs? On l'interdit dans son intégralité car c'est mauvais pour la santé, qu'on nous dit. Mais alors, que faire des anti-douleurs vendus sur ordonnance, de l'alcool, du tabac et même (oui, oui j'ai osé) de la malbouffe? Ah la Drogue, un vaste sujet.

Chiffres de la consommation de drogues dans l'Union Européenne

Il a été impossible de trouver des statistiques claires en matière de consommation de drogues pour la France. Certaines datent d'il y a près de 10 ans, d'autres ne tiennent pas compte de toutes les caractéristiques, telles que le nombre d'accidents ou de morts liées, ou la fréquence de consommation. Heureusement, y'a tout de même un super beau rapport européen avec pleins de chiffres (surtout liés au trafic mais on prend) qui nous permet d'y voir un peu plus clair. Ils ne donnent pas le chiffre des maladies en lien (juste des hospitalisations) ni des statistiques exactes des morts, mais on va faire avec ce qu'on a, hein. (La drogue, on aime bien l'interdire mais, visiblement, on ne sait pas vraiment de quoi on parle)

european drug report alm

Pour rappel, l'Europe compte 447 millions d'habitants.

(chiffres de l'année 2019)

Cannabis
Cocaïne
MDMA
Amphétamines
Héroïne et autres
opioïdes

Consommateurs expérimentateurs

78,5ms*
13,8ms
10,4ms
8,7ms
Pas de chiffres
Consommateurs occasionnels/ réguliers
22,2ms
3,5ms
2,6ms
2,0ms
1million
Admissions en soin
62000
27000
Pas de chiffres
6000
510000

*millions

Morts liées à la consommation: 5141 au total

(Source : emcdda.europa.eu)

En comparaison, la consommation à risque d'alcool en France concerne 3,4 millions de personnes en 2015, 41000 décès y sont liés directement. (Sources: solidarité-santé, gouv.fr, drogue.gouv.fr) Doit-on interdire l'alcool? Doit-on légaliser la drogue? Doit-on laisser les gens faire ce qu'ils veulent PUTAIN? (tant que ça n'impacte pas autrui, oui, oui, on sait)

Pourquoi les gens consomment?

La drogue, elle existait bien avant notre venue au monde et elle existera toujours bien après notre mort. Je ne prétends pas connaître toutes les raisons pour lesquelles les gens consomment mais on a quand même quelques petites idées. Je pense qu'on peut commencer par cette théorie déjà bien vérifiée par la plupart des humains: la vie c'est de la merde.

Est-ce un besoin de s’évader? D’échapper à la réalité? D’arrêter de penser? De lâcher prise? Certaines drogues peuvent être récréatives, relaxantes ou encore faire développer l'imagination. Ou bien est-ce un moyen de se détruire, de fuir, de s'enfoncer? Car oui, il ne faut pas le nier, la drogue, ça peut être aussi dangereux, amener à des comportements inadaptés, et même devenir létal. Ça dépend des drogues assurément. Et de l'humain qui consomme.

Certaines sont addictives, très mauvaises sur le moyen/long terme aussi bien sur le plan physique que mental. Sûrement qu'on les consomme pas pour les mêmes raisons que celles qui sont dites récréatives et qui peuvent même avoir des effets positifs sur le psychique lorsqu'elles sont bien dosées. Sûrement, aussi, qu'on ne prend pas des hallucinogènes comme on prend des stimulants ou des sédatifs.

champignons alm france blog

Ce qui ressort des études, de ma propre expérience ou des rencontres, c'est que la drogue, selon où tu en es dans ta vie, tu la consommes pas toujours de la même manière et pas toujours pour les mêmes raisons. Certains n'en consomment qu'un type, d'autres toutes, certains occasionnellement, quelques uns quotidiennement, d'autres pendant une courte période et quelques rares toute leur vie. En tout les cas, elle répond à un besoin, personne peut le nier. Et on ferait p'tet bien de s'occuper des raisons de ce besoin plutôt que de nous réprimander. J'dis ça, j'dis rien. Ce qui est sûr, c'est que sans demande y'aurait pas d'offre et qu'on n'a pas attendu l’avènement de la publicité pour en consommer.

Tableau non exhaustif des effets des différents psychotropes

Type
Effets souhaités
Effets secondaires indésirables
Effets possibles en surdosage
Cannabis
Relaxant, sédatif naturel ou de synthèse
Détente, relaxation
Augmentation de l’appétit
Apathie, anxiété, dépendance, déclencheur de pathologies psychiatriques sous-jacentes
Cocaïne
Stimulant naturel (ou de synthèse, mais très rare)
Énergie, concentration, euphorie
Perte d’appétit, de sommeil, tachycardie, addiction
Angoisses, dépression, trouble de l'humeur, forte dépendance, arrêt cardiaque
Kétamine
Anesthésiant de synthèse
Relaxation, euphorie
Perte de repères
Paralysie, apathie, nausées, coma
LSD/ champis /1p-LSD
Hallucinogène naturel ou de synthèse
Hallucinations, euphorie
Perte de repères, bad-trip potentiel
Déclencheur de pathologies psychiatriques sous-jacentes
3mmc/ 4mmc
Aphrodisiaque/ empathogène/ stimulant de synthèse (amphétamines)
Énergie, euphorie, empathie, augmentation de la libido
Perte d’appétit, de sommeil, tachycardie, hyperactivité
Dépendance, tachycardie, arrêt cardiaque
Ecstasy/ MDMA
Empathogène/ hallucinogène/ stimulant de synthèse (amphétamines)
Énergie, euphorie, empathie
Transpiration, perte d’appétit, de sommeil, douleurs musculaires, tachycardie
Déshydratation, arrêt cardiaque
GHB
Aphrodisiaque/ empathogène/ sédatif de synthèse
Relaxation, euphorie, empathie, augmentation de la libido
Nausées, perte de repères
Perte de conscience, amnésie, coma, arrêt cardiaque
Héroïne/ morphine
Sédatif naturel (opiacé)
Excitation puis relaxation, extase
Addiction rapide, affaiblissement respiratoire, constipation
Très forte addiction, contraction du VIH (par injection), arrêt respiratoire, arrêt cardiaque
Alcool
Sédatif naturel
Relaxation, euphorie, empathie
Nausées, perte de repères
Perte de conscience, coma, arrêt cardiaque

(sources: psychoactif,org, msdmanuals,com, chemsex.be, drugs.ie, news-medical.net, drogues-infoservice.fr)

Petit dico, parce qu'on est pas tous des scientifiques

Anesthésiant/anesthésie = diminution de la douleur, de la sensibilité pouvant aller jusqu'à l'endormissement

Amphétamines = drogues de synthèse, excitants du système nerveux central

Apathie = perte d'envie, incapacité à réagir

Bad-trip = voyage traumatisant dans ton subconscient (peut durer des heures)

Chemsex = chemical sex (sexe sous substances)

Empathogène = substance qui amplifie la capacité d'empathie

Opiacé = substance dérivée de l'opium

Psychotropes = substance chimique modifiant l'activité psychique

Sédatif/sédation = effet calmant, diminution de conscience minimale, modérée ou profonde

Parlons un peu de ces drogués

johnny depp ALM france blog

L'image qu'en ont nos parents: Kevin a fugué à 15 ans, en a 30 aujourd'hui, assis sur le trottoir il vient de nourrir Vernon, volé hier à une vieille dans le 16ème, n'a pas pris de douche depuis Pâques (et on est en septembre quand même). Avec les dernières forces qui lui reste (vu qu'il fait 45 kilos tout mouillé) s’apprête à lever sa main crasseuse vers un passant pour lui gratter la petite pièce qui lui permettra de se payer son shoot.

Dans les faits: Vétue de son plus beau crop-top en coton bio acheté à Tulum pendant le confinement, Marine s’apprête à rejoindre ses potes de l'Essec à une fête underground sur une péniche. Sur place elle croise Théodore, graphiste le jour, dealos la nuit, il paraît que ses taz sont issus du commerce équitable. En faisant bien attention à ne pas abîmer sa manucure toute fraîche elle tapote le numéro de Théo sur son Lydia.

Non, la drogue n'est pas réservée aux parias de la société ou aux dépressifs. Beaucoup d'usagers ont une situation professionnelle stable, une vie sociale bien cadrée, mangent sainement et n'ont pas d’idées suicidaires. Mais la drogue en France, bien que grandement consommée, reste un sujet tabou et c'est sûrement pour ça qu'elle est si crainte par les profanes. Mémé si c'est vrai, on doit le rappeler, elle peut avoir des effets dévastateurs, prise raisonnablement ça n'a pas l'air de tuer tout le monde. Un peu comme tout quoi, c'est une question d’équilibre. Donc, qu'est-ce qu'on attend en France pour avoir les mêmes débats que dans dans d'autres pays, moins archaïques?

Que se passe-t'il quand on dépénalise?

La hollande a légalisé la production et tolère la vente de cannabis et est beaucoup plus souple pour les autres drogues. Le Portugal est le premier pays européen à décriminaliser en 2001 l'usage personnel de toutes les drogues. (Il était fortement touché par la prise d’héroïne et de crack) Qu'est-ce que ça donne avec du recul?

Cool Pas cool
Hollande

-Cannabis de meilleur qualité

-Réduction des risques

-Réduction du trafic de drogue

-Bénéfices économiques -Tourisme

-Plaque tournante du trafic pour le reste de l'Europe

-Rend les drogues plus attrayantes pour les jeunes

Portugal

-Meilleure prévention

-Réduction du trafic de drogues

-Baisse de la consommation chez les jeunes

-Augmentation des demandes de soins pour les plus dépendants

-L'un des taux les plus faibles de consommateurs d'Europe

-Taux d'infection au VIH fortement diminué

-Baisse du nombre de morts liées

-Augmentation du nombre de meurtres liés a la drogue

(Sources : wikipedia.org, franceculture.fr)

Bon bah, ça semble plutôt équivoque, non ?

Allez, je vous laisse cogiter bande de drogués.

🍃 Ps: Si tu es un consommateur et que tu souhaites t'informer plus en détails ou trouver de l'aide je te conseille le site Psychoactif.org qui recensent les effets secondaires, mauvais usages ou autres associations de drogues fortement déconseillées. Leur forum permet de discuter avec d'autres consommateurs, ce qui peut parfois te sauver d'un bon gros mauvais trip.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés